This site uses cookies for statistical purposes and to personalize your experience. By continuing to browse the site, you accept our cookies. Find out more.

FIND OUR DRESSES ON EWEDDING.SHOP

Bridal gowns, cocktail dresses, wedding suits - Pronuptia

Press review

Miss France chez Pronuptia
Miss France chez Pronuptia
Miss France visite des entreprises mayennaises
Article : Coté Laval du 09/07/14

Flora Coquerel est à Laval aujourd'hui. Elle visite les entreprises Pronuptia et GLM Fashion.
Flora Coquerel, Miss France, est en Mayenne aujourd’hui. Accompagnée de Sylvie Tellier, directrice générale de Miss France, et Célia Jourdheuil, elle visite les entreprises mayennaises qui participent au plateau TF1 de l’émission Miss France : Pronuptia, basée à Louverné, et GLM Fashion, à L’Huisserie.
Miss France chez Pronuptia

Les deux sociétés réalisent des robes qui seront portées par les candidates lors de l’émission. “On visite nos partenaires. Nous voulons mettre en valeur le made in France, autant que possible“, explique Sylvie Tellier, directrice générale de Miss France. Depuis quelques années, Pronuptia réalise les tenues du premier plateau. GLM Fashion confectionne celles du créateur Eric Tibusch. L’équipe de Miss France leur rend visite pour préparer l’élection de Miss France 2015. L’émission aura lieu en décembre, et chaque plateau présentera différents atours

Flora Coquerel s’est donc prêtée au jeu des essayages à Pronuptia. ”On présente nos collections pour 2015 et l’équipe de la société Miss France fait son choix”, indique Philippe Macé, directeur général de Pronuptia, à Louverné. Sur la centaine de robes, environ quatre ont été pré-sélectionnées. ”On va étudier les propositions et faire notre choix avec TF1“, précise Sylvie Tellier. Plusieurs critères sont à prendre en compte : le décor du plateau, la modernité de la robe… Elle doit pouvoir habiller les morphologies de plusieurs Miss.

Si Flora Coquerel vient pour la première fois dans les locaux de Pronuptia et de GLM Fashion, elle connaît en revanche déjà un peu la Mayenne. “Quand j’étais au collège, mon père a travaillé un an à Laval. Il avait un petit logement. Je suis originaire de Chartres, mais on venait pour les petites vacances scolaires“, relate-t-elle. Le week-end dernier, elle était aussi présente à l’élection de Miss Mayenne, à Carelles. Camille Godin, la nouvelle Miss, a été couronnée en sa présence, avant de défiler.

Pour les entreprises de Laval, la venue de Miss France correspond surtout à un coup de projecteur sur leur travail. “On fournit un des plateaux principaux, l’ouverture de l’émission”, note Philippe Macé, directeur de Pronuptia. “D’habitude, l’équipe de Miss France nous visite dans des locaux parisiens. C’est la première fois que nous recevons Miss France au siège, en Mayenne.” Quand le choix de la robe sera arrêté, le travail de l’entreprise ne sera pas terminé. Il lui restera à confectionner les tenues, suivant les adaptations demandées par les commanditaires. ”Nous aurons une trentaine de robes à réaliser”, annonce Philippe Macé.